Wall Street démarre dans le vert après l’inflation américaine

(AFP)

Le 10 juin 2021

La Bourse de New York démarrait dans le vert jeudi après un chiffre d’inflation aux Etats-Unis en mai soutenu mais moins fort qu’en avril.

Vers 14H10 GMT, l’indice des valeurs vedettes Dow Jones avançait de 0,70%, tout comme le S&P500 qui évoluait au-dessus de son record de début mai. Le Nasdaq progressait de 0,79%.

La veille, au terme d’une séance prudente pour le 3e jour consécutif, l’indice Dow Jones avait cédé 0,44% à 34.447,14 points. Le Nasdaq à forte coloration technologique avait lâché 0,09% à 13.911,75 points. L’indice élargi S&P 500 avait terminé en repli de 0,18% à 4.219,55 points.

La hausse des prix à la consommation en mai aux Etats-Unis a accéléré à 5% sur un an, au plus haut depuis 13 ans, selon l’indice CPI publié jeudi. Sur le mois, elle s’est établie à +0,6%, un peu plus que les prévisions de +0,4% des analystes mais moins que le mois précédent (+0,8%).

Les valeurs technologiques du Nasdaq, sensibles aux craintes d’inflation qui rognent potentiellement leurs profits et leurs capacités d’investissement, avaient montré de l’appréhension avant l’ouverture, les contrats à terme s’inscrivant en territoire négatif.

Elles sont reparties de l’avant après la publication du chiffre très attendu.

Les rendements sur les bons du Trésor à dix ans qui avaient d’abord fait preuve de nervosité en s’inscrivant en hausse à 1,51% avant la publication de l’indice des prix, reculaient à 1,48%.

Dans le même temps, les demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux Etats-Unis ont continué de reculer, avec 376.000 nouvelles inscriptions, mais moins que ne l’espéraient les analystes, suggérant qu’un retour à la normale du marché du travail n’est pas imminent.

« Les actions américaines se négocient à la hausse dès le début de la séance alors que les marchés digèrent des chiffres d’inflation plus forts que prévu et une nouvelle décélération des demandes d’inscriptions au chômage », ont résumé les analyste de Schwab.

Pour Art Hogan de National Securities, l’augmentation des prix « se rapproche d’un pic et cela devrait commencer à décélérer en juin et en juillet ».

Les investisseurs ont aussi prêté attention à la réunion de la Banque centrale européenne (BCE), qui a maintenu jeudi sa politique monétaire accommodante et juge « prématuré » de resserrer les conditions de financement de l’économie en zone euro. Elle a toutefois relevé ses prévisions d’inflation à 1,9% pour 2021.

Les grands noms de la tech démarraient fort à l’instar de Tesla (+1,78%) qui lance jeudi une version de luxe de sa berline Model S, baptisée Plaid, d’Amazon (+1,22%) ou de Microsoft (+1%).

La biotech américaine Moderna, qui demande aux Etats-Unis l’autorisation de son vaccin anti-Covid-19 pour les adolescents, gagnait 1,58%. Le groupe pharmaceutique Pfizer montait également (+1,78%), poursuivant sa dynamique de la veille.

Nasdaq

Le 10 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.