χ

Wall Street en légère hausse, en attendant la Fed

(AFP)

AFP

Le 25 mai 2022

La Bourse de New York évoluait, volatile, en petite hausse après l’ouverture mercredi, après une forte chute des valeurs technologiques la veille, les investisseurs guettant le compte-rendu de la dernière réunion monétaire de la Banque centrale (Fed).

Vers 14H30 GMT, après un démarrage dans le rouge, le Dow Jones grappillait 0,19%, le S&P 500 0,32% et le Nasdaq avançait de 0,52%.

Mardi, l’indice Nasdaq, à forte composition technologique, avait lâché 2,35% à 11.264,45 points, tandis que l’indice élargi S&P 500 avait cédé 0,81% à 3.941,48 points. Le Dow Jones avait lui réussi à finir dans le vert, en hausse de 0,15% à 31.928,62 points.

« Le thème principal de ce matin tourne autour des inquiétudes liées au ralentissement économique, ce qui alimente bien sûr les préoccupations concernant les bénéfices », a souligné mercredi Patrick O’Hare de Briefing.com.

Les investisseurs font face à une liste grandissante de compagnies qui révisent leurs perspectives à la baisse à cause des conséquences de l’inflation qui augmente leurs coûts d’exploitation et changent les habitudes d’achats des consommateurs.

« Les bénéfices du secteur de la distribution amplifient l’inquiétude des marchés », notaient les analystes de Schwab, citant le dernier résultat en date avec la chaîne d’articles de sports Dick’s Sporting Goods qui a fortement abaissé ses perspectives pour l’ensemble de l’année et accumulé des stocks. Après avoir chuté de plus de 7% à l’ouverture, le titre ne lâchait plus que 1,78% vers 14H30 GMT.

Le marché guettait aussi la publication des minutes de la Fed, le compte-rendu de la dernière réunion monétaire du 4 mai lors de laquelle la Banque centrale avait décidé pour la première fois en vingt ans de relever les taux d’un demi-point de pourcentage.

Ce rapport attendu à 18H00 GMT, « devrait être disséqué de près » alors que les investisseurs « cherchent plus de clarté sur la trajectoire de la banque centrale en matière de politique monétaire », soulignaient les analystes de Wells Fargo.

Les acteurs du marché s’interrogent aussi sur l’impact qu’aura « le resserrement quantitatif » avec la réduction du bilan de la Fed qui se monte à près de 9.000 milliards de dollars, indiquaient-ils.

Sur le plan des indicateurs, les commandes de biens durables ont progressé un peu moins qu’attendu en avril aux États-Unis (+0,4%), tirées par l’aéronautique civile.

A la cote, l’action Snap, qui s’était écroulée mardi de plus de 40% passant sous son prix d’introduction en Bourse, reprenait un peu de couleur (+7,66% à 13,77 dollars).

La maison mère du réseau social Snapchat avait indiqué que son chiffre d’affaires et son résultat du deuxième trimestre seraient vraisemblablement inférieurs au bas de la fourchette initialement annoncée.

L’équipementier sportif américain Nike, qui a annoncé la suspension de ses ventes dans des magasins partenaires en Russie et l’interruption de tous ses partenariats avec des détaillants dans le pays, voyait son titre glisser de 1,25% à 105 dollars.

Sur le marché obligataire, les rendements sur les bons du Trésor à 10 ans étaient stables à 2,74%.

Nasdaq

Le 25 mai 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.