Wall Street hésite peu après l’ouverture

(AFP)

Le 8 juin 2021

La Bourse de New York évoluait en ordre dispersé mardi, le S&P 500 ayant démarré à son niveau record, alors que les investisseurs évaluaient l’optimisme de la reprise face aux incertitudes sur l’inflation et ses conséquences sur la politique monétaire de la Fed.

Vers 14H15 GMT, l’indice des valeurs vedettes Dow Jones se repliait de 0,16% à 34.573,29 points. L’indice élargi S&P 500, qui avait touché son record du 7 mai à l’ouverture, se stabilisait à 4.225,03 points (-0,04%). Le Nasdaq à forte coloration technologique prenait 0,40% à 13.937,33 points.

La veille, les trois indices avaient terminé sans direction: le Dow Jones avait perdu 0,36%, le S&P 500 avait abandonné 0,08% tandis que le Nasdaq avait progressé de 0,49%.

« Les échanges hésitants suggèrent un marché en attente de son prochain grand thème », estimait Art Hogan, stratégiste en chef pour National Securities alors que l’indice CPI sur l’inflation pour mai est attendu jeudi, avant une réunion monétaire de la Banque centrale américaine la semaine prochaine.

« Terne pourrait être le mot du jour et peut-être de la semaine, du moins jusqu’à présent », diagnostiquaient les analystes de Wells Fargo. « On flirte avec des records, mais aujourd’hui sera-t-il le jour ? Peut-être, mais il serait utile d’avoir quelques catalyseurs », ajoutaient-ils.

Au rang des nouvelles macro-économiques, le département du Commerce a annoncé un déficit commercial en forte baisse en avril (-8,2%) montrant un recul des importations alors que les Américains ont été moins friands de produits de consommation, de biens textiles, de voitures.

« S’il y a quelque chose qui pourrait changer l’humeur tranquille du marché sur la question des taux d’intérêt, ce sont les données sur l’indice des prix à la consommation » jeudi, avançait-on encore chez Wells Fargo.

Les analystes s’attendent à une hausse de 0,4% de l’indice CPI pour le mois dernier, ce qui peut paraître élevé au regard de la norme de ces dernières années, mais « sans comparaison avec le chiffre monstre d’avril de +0,8% ».

Le rendement sur la dette américaine à 10 ans restait en baisse, à 1,53% contre 1,56% la veille.

Parmi les actions du jour, les très volatiles favorites des boursicoteurs individuels en ligne repartaient de plus belle: la chaîne de cinéma AMC affichait +8% à 59 dollars, et celle des magasins de jeux video GameStop bondissait de 16,29% à 326 dollars.

Amazon gagnait 1,83%. La veille, son fondateur Jeff Bezos a annoncé qu’il participerait au premier vol spatial de sa société Blue Origin.

Nasdaq

Le 8 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.