Wall Street ouvre en petite hausse, consolidation après plusieurs séances de hausse

(AFP)

Le 20 octobre 2021

La Bourse de New York progressait modestement mercredi après l’ouverture, consolidant ses gains après plusieurs séances de hausses, sur fond de résultats d’entreprises encourageants.

Vers 13H50 GMT, le Dow Jones gagnait 0,14% à 35.505,62 points. L’indice Nasdaq, qui comprend beaucoup de valeurs technologiques, prenait 0,13% à 15.148,91 points et l’indice élargi S&P 500, 0,19% à 4.528,24 points.

Le S&P 500 vient d’enchaîner cinq séances de hausse d’affilée et est remonté au-dessus de 4.500 points mardi pour la première fois depuis début septembre.

« On fait une petite pause », a commenté Karl Haeling, de la banque LBBW, pour qui « c’est simplement de la consolidation après une bonne série sur la semaine écoulée ».

Pour autant, « je pense que le direction générale du marché reste à la hausse », a-t-il ajouté.

Le ballet des résultats d’entreprises se poursuit mercredi, avec en vedette le constructeur automobile Tesla, attendu après Bourse, avant American Airlines, le fabricant de matériaux industriels Dow ou encore Snap, jeudi.

En piste mardi après la clôture, Netflix était considéré par plusieurs opérateurs comme un indicateur avancé des résultats des valeurs technologiques et d’internet, mais aussi de la réaction du marché à ces publications.

La plateforme se repliait mercredi (-2,25% à 624,63 dollars) en début de séance malgré des résultats supérieurs aux attentes et un gain net d’abonnés (4,4 millions) sensiblement plus élevé que ce que prévoyaient les analystes.

Le marché relevait la prudence de la prévision de bénéfice net par action qu’a donnée le groupe pour le quatrième trimestre, assez nettement inférieure aux attentes (80 cents contre 1,12 dollar).

« Ces dernières années, on dirait que les actions technologiques montent avant les publications, et quand ils sortent, elles ne font plus grand-chose », a relevé Karl Haeling.

De fait, même en repli mercredi, le titre Netflix demeurait proche de son record.

Hormis les résultats, la semaine est pauvre en indicateurs macroéconomiques, mais le contexte assez morose demeure, avec une croissance qui mollit, une inflation qui persiste et des prix de l’énergie qui montent obstinément.

« Le marché a balayé beaucoup de mauvaises nouvelles et n’est pas descendu », fait valoir Karl Haeling, qui rappelle que Wall Street approche de la période la plus porteuse traditionnellement, de novembre à avril.

Au tableau des valeurs, United Airlines ne profitait pas (-0,24% à 46,11 dollars) de résultats trimestriels meilleurs qu’attendus, marqués par le rebond du trafic aérien aux Etats-Unis durant l’été.

Le groupe s’attend à ce que son chiffre d’affaires reste en baisse de 25% à 30% au quatrième trimestre par rapport à 2019, mais table sur une capacité de transport en 2022 supérieure de 5% à celle de 2019 également, avant la pandémie.

Novavax dévissait (-17,54% à 132,39 dollars) après la publication d’un article sur le site Politico affirmant que les difficultés que rencontre le laboratoire américain pour développer son propre vaccin contre le coronavirus sont plus importantes que rapporté jusqu’ici.

Toujours selon l’article, Novavax ne parvient pas, pour l’instant, à satisfaire aux conditions de production de masse du vaccin.

Au lendemain du début de cotation à Wall Street du premier fonds indiciel (ETF) lié au bitcoin, l’univers des cryptomonnaies continuait de bénéficier de ce qui est considéré par beaucoup comme une étape importante de la popularisation des monnaies virtuelles.

Le titre de la plateforme d’échanges de cryptomonnaies Coinbase gagnait 2,33% à 312,74 dollars, tandis que le fameux fonds arrivé mardi à la Bourse de New York accélérait nettement (+8,25%). Le bitcoin, lui, a battu, vers 14H00 GMT, son record de 64.870 dollars, atteint en avril, dépassant 65.000 dollars.

Sur le marché obligataire, les taux des emprunts d’Etat américains à 10 ans se sont brusquement tendus, touchant 1,67%, avant de retomber à 1,64%.

Nasdaq

Le 20 octobre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Colloque international sur  » L’identité arabo-judéo-amazighe » à Ifrane (Suite)