Nasser Bourita en compagnie du Président de transition de la République du Mali, Bah N’Daw.

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a effectué mardi 29 septembre une visite à Bamako, porteur d'un message d'encouragement, d'amitié et de solidarité envers les autorités et le peuple maliens.

"Un message d'encouragement par rapport à toutes les actions importantes qui ont été prises pour placer le Mali sur la voie d'une transition apaisée, prometteuse et permettant de construire le Mali de demain", a déclaré M. Bourita à la presse, lors de cette visite qui intervient sur instructions royales.

Par cette visite de solidarité, le Maroc réitère sa "disposition à accompagner le Mali dans cette phase importante de son histoire récente", a tenu à préciser M. Bourita. "Le Maroc a toujours mis l'intérêt du peuple malien au delà de toutes les circonstances et les contextes politiques et aujourd'hui, dans ces circonstances très particulières, le Royaume est prêt à accompagner toutes les priorités et tous les programmes qui seront définis par les autorités maliennes durant cette période", a-t-il dit.

Cette visite à Bamako est aussi un message d’amitié transmis aux différentes forces vives du Mali pour que tous les Maliens se mobilisent autour de la réussite de cette transition, que toutes les forces vives, tous ceux qui ont une influence, tous ceux qui peuvent aider aujourd’hui contribuent à ce que cette transition soit faite par les Maliens et pour les Maliens, a-t-il souligné.

Le Maroc, a affirmé M. Bourita, considère que "les Maliens ont la capacité de gérer leurs problèmes et n'ont pas besoin d'une internationalisation de leur situation", soulignant que "le génie malien a prouvé qu'il est capable de faire valoir les intérêts suprêmes du Mali sur toutes autres considérations".

Cette transition, a relevé M. le Ministre, "doit tirer également les enseignements des expériences passées, des limites, des dérives et également de l’interventionnisme qui a détourné l'élan prometteur de 2012".

Durant cette visite, M. Bourita a été reçu en audience par le Président de transition de la République du Mali, Bah N’Daw.

Il s'est également entretenu avec le Vice-président de transition, le Colonel Assimi Goïta, ainsi qu’avec le Premier ministre de transition, Moctar Ouane.

M. Bourita a eu, par ailleurs, des entretiens avec des dignitaires maliens, notamment Bouyé Haïdara et l’imam Mahmoud Dicko.

L’ensemble des interlocuteurs maliens, et à leur tête le Président de transition de la République du Mali, Bah N’daw, ont tenu à exprimer leurs sincères remerciements au Roi Mohammed VI pour la sollicitude permanente dont il a toujours entouré la République du Mali et son peuple.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?
legende_dimage_a_la_une

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a effectué mardi 29 septembre une visite à Bamako, porteur d'un message d'encouragement, d'amitié et de solidarité envers les autorités et le peuple maliens.

"Un message d'encouragement par rapport à toutes les actions importantes qui ont été prises pour placer le Mali sur la voie d'une transition apaisée, prometteuse et permettant de construire le Mali de demain", a déclaré M. Bourita à la presse, lors de cette visite qui intervient sur instructions royales.

Par cette visite de solidarité, le Maroc réitère sa "disposition à accompagner le Mali dans cette phase importante de son histoire récente", a tenu à préciser M. Bourita. "Le Maroc a toujours mis l'intérêt du peuple malien au delà de toutes les circonstances et les contextes politiques et aujourd'hui, dans ces circonstances très particulières, le Royaume est prêt à accompagner toutes les priorités et tous les programmes qui seront définis par les autorités maliennes durant cette période", a-t-il dit.

Cette visite à Bamako est aussi un message d’amitié transmis aux différentes forces vives du Mali pour que tous les Maliens se mobilisent autour de la réussite de cette transition, que toutes les forces vives, tous ceux qui ont une influence, tous ceux qui peuvent aider aujourd’hui contribuent à ce que cette transition soit faite par les Maliens et pour les Maliens, a-t-il souligné.

Le Maroc, a affirmé M. Bourita, considère que "les Maliens ont la capacité de gérer leurs problèmes et n'ont pas besoin d'une internationalisation de leur situation", soulignant que "le génie malien a prouvé qu'il est capable de faire valoir les intérêts suprêmes du Mali sur toutes autres considérations".

Cette transition, a relevé M. le Ministre, "doit tirer également les enseignements des expériences passées, des limites, des dérives et également de l’interventionnisme qui a détourné l'élan prometteur de 2012".

Durant cette visite, M. Bourita a été reçu en audience par le Président de transition de la République du Mali, Bah N’Daw.

Il s'est également entretenu avec le Vice-président de transition, le Colonel Assimi Goïta, ainsi qu’avec le Premier ministre de transition, Moctar Ouane.

M. Bourita a eu, par ailleurs, des entretiens avec des dignitaires maliens, notamment Bouyé Haïdara et l’imam Mahmoud Dicko.

L’ensemble des interlocuteurs maliens, et à leur tête le Président de transition de la République du Mali, Bah N’daw, ont tenu à exprimer leurs sincères remerciements au Roi Mohammed VI pour la sollicitude permanente dont il a toujours entouré la République du Mali et son peuple.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?