χ

La formation en finance d’entreprise, une solution clé en main par FinHarmony !

Le 7 décembre 2021 à 13h29

FinHarmony propose une formation en ligne adaptée au rythme des apprenants, bien souvent déjà insérés dans le monde professionnel. Les bénéficiaires peuvent mesurer leur progression et se voir dispenser un accompagnement de qualité.

Le temps où la compétence financière était l’apanage des seuls financiers est révoqué. Désormais, tous les collaborateurs se doivent d’être des interlocuteurs crédibles. Pour cela, leur contribution au dialogue de gestion et à la performance globale de l’entreprise est plus que nécessaire. Mais comment ajouter sa pierre à l’édifice sans disposer préalablement de connaissances de base en finance ?

L’enjeu est de taille, d’autant que les attentes des entreprises en termes d’analyses financières sont plus élevées. Elles vont en effet au-delà de la simple analyse de rentabilité au compte de résultat. Ainsi, tout collaborateur ayant un poste de responsabilité doit disposer de solides connaissances en finance, car ce domaine, ainsi que celui de la gestion, s’est imposé comme une pratique incontournable, assez universelle, et une forme d’exigence au service du projet d’entreprise.

L’on distingue deux populations concernées, et donc deux types d’exigences.

La première concerne tous les managers (ou futurs managers) dans un métier non financier : leur formation initiale n’a que rarement abordé les thématiques financières. Ils ont pourtant tout intérêt à affûter, à aiguiser et à développer leur sensibilité financière. Pourquoi ? Parce que cette compétence est indispensable pour leur permettre d’évaluer l’impact de leurs actions au quotidien sur la performance financière de l’entreprise. Il est aussi question de leur développement personnel, de l’avenir de leur carrière au sein de l’entreprise, afin d’accéder à un niveau de responsabilité supérieur dans l’organisation, ou de décrocher un autre emploi en dehors de l’organisation.

La seconde catégorie concerne les collaborateurs de la filière finance eux-mêmes. La grande variété des métiers de la finance, et les spécialités caractéristiques de chacun de ces métiers, peut les amener à avoir besoin de reprendre leur formation sur les fondamentaux de la finance à un moment donné de leur carrière. Ils cherchent en effet à compléter et à renforcer leurs connaissances et leur pratique, notamment dans l’objectif d’une progression de carrière dans l’entreprise, d’une prise de fonction dans un autre métier de la finance ou d’une recherche d’emploi.

Dans l’une ou l’autre de ces deux catégories, la demande n’émane plus seulement des entreprises, mais des collaborateurs eux-mêmes : ils éprouvent le besoin d’acquérir de nouvelles compétences et connaissances. Ils l’exprimeront par exemple lors d’un bilan de compétences, d’un entretien annuel, ou le sentiront à la lecture des profils recherchés pour les offres d’emploi susceptibles de les intéresser.

Une démarche avant tout bien ficelée et structurée

Chez FinHarmony, on pense que ce besoin peut être comblé sans nécessairement passer par des formations longues. Loin d’être complexe, la finance d’entreprise est avant tout un univers normé qui impose une très bonne connaissance des concepts, des règles de calcul, et une aptitude à les interpréter en fonction de chaque contexte.

Il faut dire également qu’une démarche bien structurée permet de savoir lire les états financiers des entreprises (bilan, compte de résultat, cash-flow, etc.) et de déterminer des ratios et des indicateurs pertinents. Ce qu’il faut comprendre, in fine, c’est que le besoin de formation porte particulièrement sur la compréhension des objectifs et des contraintes financières, la connaissance des principaux états de reporting, et le lien entre les actions individuelles et la performance globale de l’organisation.

Deux parcours ciblés et adaptés aux besoins

Or, la formation initiale de ces salariés ne couvre pas souvent ces nouveaux besoins. Seules quelques très grandes entreprises commencent à inclure dans leur offre interne de formation des mises à niveau en finance, avec des produits de formation souvent développés sur mesure. Dans les entreprises de taille intermédiaire, ces offres sont cependant encore peu présentes.

Ces dernières peuvent-elles trouver ce qui leur convient dans les programmes sur étagère existant aujourd’hui ? Notre analyse de l’offre de formation qui existe dans ce domaine a montré que l’offre francophone est restreinte, et que l’adéquation entre les attentes et les formations proposées est insuffisante. Par ailleurs, les candidats à la formation manifestent une attente pour des solutions flexibles, faciles d’accès et activables au moment où le besoin s’en fait ressentir.

Sur la base de ce retour d’expérience, FinHarmony a conçu deux parcours ciblés intégralement disponible en ligne et en langue française.

Le premier parcours s’intitule « Débuter en Finance ». Il s’agit d’un cursus court, ludique et abordable par tout collaborateur non-financier. Il permet d’acquérir les concepts de base, de les mettre en pratique et d’ancrer les compétences acquises au travers de quiz validants.

Le second s’intitule « Les fondamentaux de la finance d’entreprise ». Il s’agit cette fois-ci d’un cursus plus long, certifiant, avec tutorat. Cette formation, plus approfondie, permet de monter en compétences de façon progressive et accompagnée. Elle est sanctionnée par un test final en ligne et la soutenance d’un cas de synthèse.

Voici les 5 avantages de l’offre e-learning FinHarmony :

1- L’apprenant peut gérer son temps comme il l’entend

Une formation en ligne doit s’adapter à un agenda (sur)chargé. Il faut en effet pouvoir la mettre en œuvre « juste à temps » et dans des délais courts. Pour cela, FinHarmony privilégie le schéma d’un cursus progressif, réparti en parcours et modules courts. L’apprenant trouvera plus simple de libérer une heure dans son agenda pour suivre un module, et s’il dispose d’une demi-journée, il peut viser de couvrir tous les modules d’un parcours.

2- L’apprenant a conscience de sa progression

Le participant doit pouvoir verrouiller une étape d’apprentissage à l’issue de chaque module. Par conséquent, notre conception pédagogique consiste à « encapsuler » dans un module les 5 étapes fondamentales de l’apprentissage professionnel, sous la forme d’un plan type avec des séquences courtes :
– Pourquoi j’ai besoin d’apprendre ? Le contexte, la problématique et les objectifs.
– Comment ça marche ? Le concept illustré ou l’outil expliqué avec les mots de l’entreprise.
– Est-ce que je peux essayer ? Une mise en pratique simple, puis contextualisée, avec un feedback immédiat.
– Que dois-je retenir ? Test d’acquisition des compétences avec un objectif de niveau à atteindre. Ce quiz clôturant chaque module est court (5 questions maximum) pour se concentrer sur les principaux points à retenir, sans chercher à piéger l’apprenant.
– Pour aller plus loin ? Pistes d’approfondissement et ouverture sur la suite.

3- L’apprenant n’a pas à « reconstituer un puzzle »

Une personne déjà insérée dans le monde professionnel ne veut pas qu’on lui impose de retrouver son chemin en suivant les cailloux pédagogiques qui ont été semés pour elle ! De ce point de vue, FinHarmony pense que le format désormais classique des MOOC/SPOC avec des briques de contenu éparses est à mettre aux oubliettes en formation continue. Le professionnel n’a en effet ni le temps, ni l’envie, de reconstituer un puzzle avec plusieurs vidéos à visionner, des lectures sous forme de ressources à télécharger, des cas pratiques dans des fichiers sous plusieurs formats et les solutions dans d’autres fichiers… De plus, le professionnel en poste n’est souvent pas à l’aise dans les activités trop nombreuses de « travail personnel » hors ligne.

Pris par les contraintes de son environnement, il risque grandement de « sauter » ces étapes. La promesse flatteuse du volume d’heures d’apprentissage en ligne risque ainsi de ne pas être tenu. Nous privilégions donc le module intégré comme unité d’apprentissage unique, exhaustive, rythmée et traçable.

4- L’apprenant reste concentré pour plus d’efficacité

En matière de pédagogie, la tendance est incontestablement au « ludique ». Et pourtant, un module e-learning n’est ni un dessin animé, ni un jeu vidéo. Un contenu graphique trop riche et trop animé va mobiliser l’attention de l’apprenant au détriment du contenu. La capacité d’un individu à acquérir plusieurs informations en simultané est limitée (vision, lecture, audition) et prendre le risque de « saturer » les canaux sensoriels, c’est perdre une chance de trouver le chemin de la mémoire long terme. Nos contenus utilisent le « storytelling » et les animations visuelles, mais restent concentrés sur les compétences à acquérir et n’hésitent pas à rappeler les notions déjà vues pour un ancrage renforcé.

5- L’apprenant bénéficie d’un conseil personnalisé

Dans une formation comme dans l’entraînement sportif, le coach ne doit jamais être loin. C’est pourquoi nous incluons dans nos formations en ligne un tutorat individuel à distance, organisé sous forme de rendez-vous individuels aux principales étapes, pour que l’expert référent joue le rôle d’un entraîneur sportif : cadrage dans le temps, mesure du progrès, contextualisation, réponse à des interrogations.

Le 7 décembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.