χ

ONCF: «LGV Tanger-Casablanca, au cœur d’un projet titanesque», cinquième épisode

Le 14 juin 2017 à 0h00

«Les équipements ferroviaires interviennent au fur et à mesure de la remise des plates-formes par le génie civil.», indique Farah Elhoussine, chef de département équipements ferroviaires. C’est une phase majeure dans tout grand projet ferroviaire.  

Dans le cadre des travaux de la LGV, ce département a procédé à la pose des câbles de communication, à la pose des poteaux caténaire, et la pose des câbles électriques…

Avec 1,6 million de tonnes de ballast, 7.400 poteaux caténaire, 700.000 traverses, 2 sous-stations électriques, 1.500 personnes mobilisées, 2 bases travaux et 800 kilomètres de rails…, la LGV Tanger-Casablanca ne cesse de battre les records.

«Sur ce projet nous avons deux bases travaux initiées à Kénitra et à Sidi Lyamani. Chaque base travaux a un champ d’action de 100 km. Elles servent au stockage des matériaux tels que le ballast, les rails et les appareils de bois», ajoute M. Farah. 

Le 14 juin 2017

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.